ping-pong


ping-pong

ping-pong [ piŋpɔ̃g ] n. m. inv.
• 1901; en angl., 1900; onomat.
Tennis de table. Joueur de ping-pong. pongiste. Table, raquette, balle de ping-pong. Table, matériel utilisé à ce jeu. Acheter un ping-pong.

ping-pong, ping-pongs nom masculin Synonyme de tennis de table. ● ping-pong, ping-pongs (difficultés) nom masculin Orthographe Nom déposé d'une marque tombée dans le domaine public, qui s'écrit correctement aujourd'hui avec deux minuscules et un trait d'union : ping-pong. Emploi La dénomination officielle de ce jeu (et sport olympique) est tennis de table. Remarque Le mot a donné le dérivé pongiste = joueur, joueuse de tennis de table. ● ping-pong, ping-pongs (synonymes) nom masculin
Synonymes :

ping-pong
n. m. inv. (Nom déposé.) Tennis de table.

⇒PING-PONG, subst. masc.
Tennis de table. Raquette, table de ping-pong. Le plus répandu de ces jeux [de balle] dans le monde occidental est sans doute le ping-pong, jeu qui se situe, lui aussi, à la limite du sport (Jeux et sports, 1967, p.359).
P. métaph. Ping-pong verbal. On s'y chamaille aussi beaucoup [chez les Ladourd]: simple ping-pong de mots, court échange de petites méchancetés en celluloïd (H. BAZIN, Mort pt cheval, 1949, p.29).
Rem. Tennis de table est le nom officiel du jeu, ping-pong son appellation cour.
Prononc.:[]. Étymol. et Hist. 1901 (L'Illustration, n°3039, 25 mai, p.340 ds FEW t.18, p.94b et HÖFLER Anglic.; cf. aussi L'Auto-vélo, 9 juillet 1901 ds PETIOT 1982). Empr. à l'angl. ping-pong (1900 ds NED, nom de marque déposée aux États-Unis, cf. NED Suppl.2, PETIOT 1982, REY-GAGNON Anglic., FEW, loc. cit.), terme onomat. comp. lui-même des onomat. ping (1856 ds NED) et pong (1823, ibid.). Bbg. BECKER 1970, p.206, 338. —BONN. 1920, p.106.

ping-pong [piŋpɔ̃g] n. m.
ÉTYM. 1901, en franç. comme en angl.; nom déposé, onomat. en angl., jeu inventé v. 1880 par James Gibb; cf. Dict. des anglicismes, Rey-Debove et Gagnon.
Jeu de tennis de table, qui se joue sur une table de dimensions déterminées, partagée par un filet bas, avec des raquettes pleines et des balles de celluloïd. Tennis (de table). || Joueur de ping-pong. Pongiste.
0 (…) il faudrait savoir, une fois pour toutes, à quoi nous jouons. Moi, je joue au ping-pong. — Ah, les carrés te gênent ? (ils jouent sur une table divisée en carrés)… tu veux jouer… sans carrés ni côtés… Eh bien, qu'à cela ne tienne, essayons… (ils jouent)… — Tu vois, tu l'as quand même ratée. — Je regrette, je ne l'ai pas ratée, c'est le filet qui l'a arrêtée. — Ah ! le filet aussi te gêne ?
A. Adamov, le Ping-pong, 12.
Par ext. Matériel de ping-pong. || Acheter un ping-pong. || Installer un ping-pong dans l'arrière-salle d'un café.

Encyclopédie Universelle. 2012.